Sophie Colomier
Graphothérapeute

 

9 grande rue du port  

Châteauneuf-sur-Loire

 

La graphothérapie, qu'est-ce que c'est ?

C'est dans la seconde moitié du XXe siècle qu'est apparue la graphothérapie, une approche prônée par le psychologue et graphologue Robert Olivaux ainsi que des médecins, des éducateurs, des psychologues et des neurologues. Elle vise à aider les enfants qui présentent des problèmes de dysgraphie : troubles de l'écriture provoquant parfois l'illisibilité des écrits.


Ces enfants, surtout des garçons, peuvent en venir rapidement à souffrir de problèmes d'apprentissage. Cela peut avoir pour effet de leur donner un sentiment d'échec et de manque de confiance en eux, et peut même entraîner des troubles du comportement. La maladresse graphique de ces enfants et leur lenteur peuvent être une source de conflits entre :

enfants <=> parents <=> enseignants

Cela risque de le démotiver et de compromettre la poursuite de ses études, voire l'orienter vers un type d'enseignement qui ne correspond pas à ses capacités réelles. Malgré tout, il s'agit souvent d'enfants intelligents, brillants, parfois précoces.


La rééducation ne porte pas directement sur l'écriture elle-même, mais plutôt sur le dessin de quelques formes fondamentales (boucles, coupes, arceaux, hélices, etc.). Il s'agit de travailler sur la souplesse et l'aisance dans le geste. De façon aussi ludique que possible, je vise à relaxer le geste, la respiration, les perceptions et les sensations. Par la suite, j'apprends à bien tenir le crayon, à adopter une bonne position corporelle durant l'écriture. Concrètement j'essaie de détendre l'enfant afin qu'il prenne plaisir à écrire. 

Cette rééducation peut avoir en retour, un effet plus global, et modifier le comportement de l'enfant. Pour cela, en Europe, on ne consulte pas le graphothérapeute uniquement parce qu'on a un problème d'écriture, mais aussi pour des troubles affectifs ou du comportement.

Il faut réagir vite avant que la situation ne se dégrade.

 

 

 

Mieux comprendre la graphothérapie !

Traiter les problèmes de dysgraphie

La graphothérapie vise à aider les enfants qui présentent des problèmes de dysgraphie. Ces enfants, surtout des garçons, en viennent rapidement à souffrir de problèmes d'apprentissage. Cela a pour effet de leur donner des sentiments d'échec et de manque de confiance en soi, et peut entraîner des troubles du comportement. Il s'agit souvent d'enfants intelligents, brillants, parfois surdoués. L'illisibilité de l'écriture peut provenir d'un choc émotionnel vécu au cours de la petite enfance.

Evolution

La graphothérapeute est une professionnelle qui  va aider l'enfant à mieux tenir son stylo, à mieux se positionner et à acquérir de bonnes bases, à l'aide d'exercices ludiques. Compréhensive, son rôle est de rééduquer son patient en prenant en compte sa personnalité et sa sensibilité.

Rééduquer l’écriture

La rééducation ne porte pas directement sur l'écriture elle-même, mais plutôt sur le dessin de quelques formes fondamentales (boucles, coupes, arceaux, hélices, etc.). Il s'agit de simplement travailler sur la souplesse et l'aisance dans le geste. De façon aussi ludique que possible, je vise à relaxer le geste, la respiration, les perceptions et les sensations. Par la suite, j'apprend à bien tenir le crayon, à adopter une bonne position corporelle durant l'écriture, bref, j'essaie de détendre l'enfant afin qu'il prenne plaisir à écrire.

Logo

Copyright ©. Tous droits réservés.